bordozlaustralie

Vehicule StrayaAu délà de la possibilité d'utiliser les moyens de transports collectifs, le besoin de vous déplacer en Australie vous amenera à vous interroger sur l'opportunité d'acheter ou non un véhicule.

Pour cela, vous devez prendre en compte les caractéristiques de ce pays, mais aussi le type de déplacements que vous serez amené à faire. Car cela est bien diffèrent de ce qu'on trouve en Europe.

Alors, un petit tour d'analyse de tout ça !

 

 

De quelles caractéristiques en Australie faut-il tenir compte?

On les identifie rapidement  les caractéristiques du pays à prendre en compte: Immensité des distances avec de grands espaces sans hébergement ni ravitaillement, de nombreux sites accessibles uniquement par des pistes plus ou moins praticables. très peu de voies navigables mais l'océan tout autour.

De même, le type de déplaments doit aussi être considéré : Déplacement en ville, déplacement d'une ville à l'autre ou road-trip.

En fonction de tout cela, plusieurs types de véhicules sont envisageables. Mais on comprend aisément que certains sont bien plus adaptés à l'Australie que d'autres ! Et vous devrez aussi tenir compte de vos besoins,  de vos projets et de vos moyens financiers.,

 Quel type de véhicule acheter en Australie?

 Le vélo :

Vue l'immensité du pays, faire le tour de l'Australie à vélo ne peut raisonnablement s'envisager que dans le cadre d'un défi ou d'un attachement féroce à ce mode de déplacement. Pour les mordus de la petite reine, il faudra compter entre 6 mois (pour les cyclo-touristes aguerris) et un an pour faire la boucle.

Il faudra aussi prendre quelques précautions,

  •  Certes, l'Australie dispose de pistes cyclables et de routes en très bon état, mais elles sont souvent composées de gravillons renforcés par une couche de goudron. Prévoyez donc de vérifier souvent la pression des pneus et choisissez de préférence une bonne paire de pneus tout terrain car vous serez souvent amené à rouler sur des pistes en terre Prévoyez aussi les accéssoires de réparations anti-crevaison.
  • De plus, un véhicule d’accompagnement sera quasiment indispensable au niveau de la logistique (nourriture et eau) car, en fonction de votre itinéraire, les distances sans point de ravitallement peuvent être au-delà de ce que vous pourrez transporter.

Cette opération qui s'apparente plus à une expédition et un défi personnel doit se préparer à l'avance ; prévoir l'itinéraire, les points de repos, repérage sur la carte,...Et évidemment n'oubliez pas, de prévénir un proche à chacune de vos étapes.

En revanche en ville, le vélo est très utile. Il permet de pouvoir se déplacer facilement, de faire du sport et de profiter pleinement de la vie urbaine. En revanche, sachez que le port du casque est obligatoire et que lors de la saison de pontes des oiseaux, les Pies peuvent se montrer relativement agressive envers les vélos !

Si vous comptez rester seulement en ville et vivre comme un citadin sans avoir la necessité d'une voiture alors le vélo sera parfaitement adapté pour vous.

La moto :

Traverser le pays en Moto peut vite devenir un calvaire... on peut transporter que peu de materiels, lorsqu'il fait chaud c'est pas toujours super agréables d'avoir la tête dans le casque, et la veste en cuire sur les épaules... De plus les distances sont telle qu'il est parfois difficile d'atteindre la ville suivante en une journée, il est donc primordiale d'emmener avec vous une tente pour dormir sur les aire "aménagées" de l'Outback.

Là encore ce genre de périple se prépare avec la plus grande prudence.

En dehors de ces aventures, pour se déplacer, lorsqu'on vit en ville la moto est là aussi bien adaptée. Avec les mêmes avantages et inconvnients qu'en France, elle vous sera utile pour des trajets courts et vos promenades du week-end.

 Le 4×4 ou 4WD :

Vu les configurations de paysages que vous pourrez être amené à traverser, le 4x4 sera le véhicule le plus adapté . Qu'il s'agisse de faire de la piste pendant des kilomètres, que vous vouliez vous rendre dans les coins les plus perdus des déserts de l’outback,  vous déplacer dans le sable sur les plages par exemple, ou traverser de petites rivières, le 4x4 sera le véhicule idéal.  De plus, certains sites ou parcs nationaux ne sont accessibles qu’en 4×4, surtout dans le nord du Western Australia et dans le Northern Territory.

L'intérêt du 4x4 est donc évident mais il faut prendre en compte certains partamètres. A l'achat, le 4x4 est peut être le plus cher des véhicules et sa consommation la plus élévée. De plus, vous devrez choisir entre prendre un véhicule déjà équipé ou l'équiper vous-même. En l'équipant vous-même, vous échapperez aux mauvaises surprises.

La voiture :

Certainement la manière de se déplacer la plus économique. Ce moyen de transport permet une certaine liberté dans le type de route que vous empruntez et passera certainement mieux certaines pistes que les vans car plus léger.

Moins cher à l’achat et plus économe en carburant, la voiture est un très bon conpromis. Mais c'est l'espace qui vous manquera si vous ne décidez pas de faire de long road-trip. En choisissant un break, vous pourrez toujours aménager l'arrière pour y dormir et y transporter votre "petit chez vous". Quoi qu'il en soit, la voiture restera toujours pratique en ville et pour des courts road trip.

Le van :

Le van reste dans l'imaginaire de beaucoup comme le véicule mythique des hippies des 70's et de leur mode de vie, découvrir le pays dans son van, et vivre d'amour, de surf et de bière fraiche ? Ce mode de vie plus confortable par l’espace qu’il offre, sera plus adapté aux longs déplacement que la voiture par exemple.

À l'achat, comptez entre 3 000$ et 6 000$, mais là encore le prix sera variable en fonction des équipements, de l'état globale du véhicule et du kilomettrage.

Plus adaptés pour les couples ou les duos voir trio car bien souvent ces véhicules sont équipés de seulement 2 ou 3 places. Sachez également que l'interieur du véhicule est souvent moins exposé aux fortes chaleur et la vie y sera plus agréable, en plein soleil, que dans une voiture. le van reste quand même peu pratique quand il s’agit de se garer en ville ou de se déplacer dans le désert sur les pistes.

Le bateau :

L'Australie compte 34 218 km de côtes. Evidemment vous pourrez toujours faire de la navigation autour de l'Australie. De simples sorties en mer vous permettront de vivre des moments inoubliables faits d'admiration des paysages marins et sous-marins ou de rencontres vivifiantes avec les dauphins et les tortues de mer.  Vous pourrez aussi faire de longues navigations entre les grands ports d'Australie. Mais pour cela, le choix d'acheter un bateau ne s'impose pas et il vaut mieux trouver un embarquement en tant qu'équipier si vous avez déjà de l'expérience ou de prendre un billet à la journée sur un des nombreux bateaux qui organisent des sorties.

Les précautions avant l'achat d'un véhicule en Australie :

Comme pour tout achat de véhicule, vous devez vous poser les mêmes questions que si vous deviez l'acheter en Europe.

D'abord sur l'utilisation que vous voulez en faire?  Où vous voulez vous aller? Combien de temps comptez vous utiliser la voiture? Quel mode de vie voulez vous durant votre road trip? Quel est votre budget?

Pour bien faire, il vous faut :

Poser des questions

Avant de vous engager dans l'achat, poser toute les questions qu'il vous passent par la tête. Appennez-en plus sur votre vendeur, demandez lui ce qu'il a fait durant son séjour en Australie, où est-il allé, quand a-t-il acheter son véhicule, à qui, pourquoi... Bref assurez-vous que ce véhicule ne vous lachera pas au bout de 10,100 ou 1000 km...

Demandez lui également l'historique des réparations, les factures associées, demandez lui à quoi lui servez le véhicule (juste pour se déplacer en ville, pour faire un road trip, pour partir en week-end...).

Enfin demandez lui qui étais les propriétaires avant lui. Des backpackers? Des Australiens...

Bref, RENSEIGNEZ-VOUS !!!

Vérifier l'état général

Comme pour tout achat d'un véhicule, faites d'abord des vérifications sur place :

  • L’état général extérieur du véhicule : traces de rouille ? Des points de peinture qui pourraient camoufler le fait que le véhicule ait eu un accident ? l’état des pneus, Si un pare-bufle est présent c'est un plus non négligeable
  • L'état de fonctionnement général : le moteur (y’a-t-il des résidus, des traces de fuites autour du moteur ?), la batterie, le fonctionnement des équipements (portes, ceintures, poste radio, clim, chauffage, essuie-glaces, fenêtres...
  • Les équipements complémentaires : roue de secours, son état, un cric,

Faire un essai en circulation

Puis faites un essai en circulation :

  • sur des routes de ville mais aussi sur des voies rapides.
  • Soyez attentif au bruit régulier du moteur  et notez si un bruit inhabituel se fait entendre.
  • Soyez également attentif aux suspensions, aux freins, à l'embrayge et à la tenue de route surtout dans les virages

Et avant de prendre le volant, vérifier que les papiers sont en règle et que la registration n’est pas expirée. Si le propriétaire refuse de vous le faire essayer, fuyez

 ... En bref prenez le temps de bien tout vérifier car une fois le véhicule acheté, vous ne retrouverez surement jamais votre vendeur.

Vérifier la conformité administrative

En Australie, le document qui atteste l'immatriculation d'un véhicule dans un des Etats  autraliens est la "Registration" (Rego). C'est l'équivalent de notre carte grise française  Bien entendu, cette Rego doit être en état de validité; il faut donc vérifier sa date 

La réglementation concernant la Rego est spécifique à chaque état. Certains états exigent un contrôle technique annuel ainsi qu'à la revente d’un véhicule. Dans ce cas, le contrôle technique doit être effectué dans l’Etat dans lequel il est enregistré.

Si la Rego n’est plus valable, comptez, par exemple, entre 300 et 600$ par an pour la registration d'un van.

Une assurance au tiers est comprise dans la registration. 

Où et quand faut-il acheter son véhicule en Australie ?

Quand faut-il acheter son van en Australie ?

Pour acheter un véhicule, il vaut mieux le faire en basse saison, (avril à septembre). Sur cette période, il y a davantage de départs de backpackers que d'arrivée. l’offre est supérieure à la demande. De nombreux backpackers n’anticipent pas assez la revente, et se trouvent obligés de brader leur véhicule si vous arrivez entre mars et septembre, vous pourrez trouver la bonne affaire.

Où faut-il acheter son van en Australie ?

Dans les grandes villes ,en particulier Sydney, vous  trouverez beaucoup de choix. Dans une ville plus petite, il y aura moins de choix mais aussi moins d'acheteurs ce qui peut vous permettre de négocier le prix. notamment pour les vans et les 4x4, 

Vous pouvez aussi consulter un site spécialisé, le site Gumtree , Il vous permettra de chercher et comparer à distance.

Enfin, les « car market », en particulier  le car-market de Sydney, permettent de comparer directement plusieurs véhicules et  de pouvoir discuter directement avec le vendeur.

L’Assurance

Sachez qu'avec la Rego de votre véhicule vous bénéficiez d'une assurance « au tiers ». Mais attention, elle ne couvre que les dommages corporels causés à un tiers si vous étiez en tort. Cette assurance ne couvre aucune dommage matériel et cela risque d' être très cher si vous êtes en tort. Il vaut donc mieux contracter une assurance complémentaire aupèrs d'une des principales compagnies d’assurance, qui sont NRMA, AAMI, QBE et RACQ.

Vous pouvez aussi souscrire à une assistance, vous permettant d’être dépannés en cas de problème. Les conditions doivent  être bien étudiées. Mais cela peut être très rassurant surtout si vous effectuez un long road-trip.


Pin It