bordozlaustralie

27459308 2120575301499743 521194455540122198 n

En ce 26 janvier 2018 l'Australie a fêté ses 230 ans d'existence... En tout cas l'anniversaire du "premier" débarquement "first fleet" sur ces terres australes.

Un peu d'histoire,

Cette date célébrant donc le "premier" débarquement des britanniques n'est en réalité pas la véritable date du premier pas des hommes de la flotte du capitaine Arthur Phillip. En effet, ils arriveront en réalité autour du 19 Janvier 1788 dans une baie pas vraiment appropriée à l'installation d'une colonie pénitentiaire.

C'est pour cette raison que la flotte repris la mer en logeant la côte. Le 25 Janvier un premier navire arriva à Sydney Cove, ce n'est que le 26 que le capitaine Phillip débarquera à son tour dans cette baie avant de lancer l'installation de cette colonie sur ces terres. Il proclamera la souveraineté britannique seulement 2 semaines plus tard.

1838: Jour déclaré férié en Nouvelle Galles du Sud.

1946: Le Commonwealth et les gouverneurs de tous les états australiens se mettent d'accord sur la date du 26 janvier, rebaptisé Australia Day pour célébré la fondation du pays.

1949: Création du concept de Nationalité Australienne.

1994, Tous les états et territoires de l’Australie déclarent le 26 janvier en jour férié.

 

Une fête remise en cause,

Dès 1905, il fut par exemple proposé que le 29 avril deviennent la date de la fête nationale, pour célébrer l’arrivée du Capitaine Cook en Australie. L’Eglise catholique elle aussi a songé à changer la date en proposant le 24 mai en opposition aux protestants.

Cependant, c’est de la part des communautés aborigènes que les plus forts mouvements de contestation sont apparus. En effet, les traitements que leurs ont infligés ces colons, ne leur laissent qu'un douloureux souvenir de cette date. Outre la persécution et les formes d'esclavagisme ou pire, de tentative d'éradication de cette population, c'est également lors des célébrations de la fête nationale que des actes déplorables ont eu lieux. Notamment en 1938, où une reconstitution du débarquement de 1788 a été organisée en obligeant notamment des hommes aborigènes à venir joueur sous la contrainte le rôle de leurs ancêtres. Une situation polémique qui entrainera une vague d'indignation et de contestation dans les rues de Sydney.

L'‘Invasion Day’ comme on le nomme au sein de nombreuses communautés aborigènes, deviendra alors un jour de manifestation annuel pour les opposant à cette date.

En 1972, l’Aboriginal Tent Embassy, a été monté en contestation au refus de McMahon de reconnaître les droits des Aborigènes à leurs terres ancestrales. Une tradition qui se poursuivit tous les ans de jusqu'en 1992 lors de l'Invasion Day. Et qui est désormais permanente depuis 1992.

Depuis 2013, les choses tendent à s'apaiser avec la mise en place du drapeau aborigène sur l'Harbour Bridge à Sydney. De plus en plus la reconnaissance du mauvais traitement de ces populations originaire d'Australie depuis toujours permettent des célébrations de l'Australian Day plus pacifiste mais sans renier un passé douloureux pour une partie de la population.

Une fête quand même,

Chaque année dans chaque petit village ou dans chaque grande ville comme Melbourne Sydney ou Brisbane, ce jour est un fête et surtout permet aux australien de profiter d'un week-end à rallonge bien apprécié.

Nombre d'entre eux s'organise pour partir en camping, ou simplement pour se retrouver et célébrer cette fête nationale, dans les parcs, à travers de concert, d'exposition, ou simplement en arborant fièrement le drapeau Australien sur leurs voitures, leurs maisons, ou autre.

 

 

 

Pin It